Le Phare de la Vielle: Une Tour de Lumière pour Protéger les Navigateurs

Accueil » Le Phare de la Vielle: Une Tour de Lumière pour Protéger les Navigateurs



Le Phare de la Vieille : Histoire, Architecture et Réflexions finales

Le phare de la Vieille est un monument historique situé à la pointe de Raz, en Bretagne, à l’ouest de la France. La construction de ce phare a été décidée en 1835 par le ministre de la marine française, Jean-Mathieu Donnart. Sa construction a été achevée en 1835 et le phare a été allumé pour la première fois en 1837. Les travaux de construction du phare ont été réalisés par la famille Temperley et le capitaine de vaisseau Victor Fenoux. La pointe de Raz est une des plus grandes pointes de l’Europe, qui s’étend sur plus de 10 kilomètres de long et se trouve à l’embouchure de la rivière de Brest. C’est un lieu où les courants marins sont forts et les vents sont violents, ce qui rend la navigation en mer difficile et nécessite l’aide d’un phare pour guider les navires.

Architecture du phare

Le Phare de la Vieille s’élève à plus de 40 mètres de haut et est constitué de deux parties principales. La première partie est un grand escalier en pierre qui mène à la plate-forme du phare. Les murs de la plate-forme sont en pierre et en brique. La deuxième partie est le phare proprement dit, qui s’élève à une hauteur de plus de 30 mètres. Le phare est composé d’un grand cylindre de pierre qui abrite le feu qui guide les navires. Il est construit sur une plate-forme en pierre, ce qui le protège des vagues et des vents violents. Le phare est également entouré d’une tour en pierre qui abrite les gardiens du phare.

See also  Le Phare de Cordouan : Une Vieille Histoire, Une Nouvelle Vie

Histoire du Phare de la Vieille

Le Phare de la Vieille a été construit pour guider les navires à travers les eaux tumultueuses de la pointe de Raz. Au cours de sa longue histoire, le phare a été le témoin de nombreux événements. Au cours de la Première Guerre mondiale, le phare a été pris par les Allemands et a été endommagé par les forces navales britanniques. Après la guerre, le phare a été restauré et a de nouveau été mis en service. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le phare a été occupé par les forces allemandes et a été endommagé par les troupes alliées. Après la guerre, le phare a été restauré et a été mis en service à nouveau. Après la Seconde Guerre mondiale, le phare a été laissé à l’abandon et a été envahi par des végétaux et des animaux sauvages. En 1985, le phare a été déclaré monument historique et a été restauré par le ministre de la Culture, Michel Rozenn. Le phare a été allumé à nouveau en 1987 et depuis lors, il est devenu un site touristique très populaire.

Phares Balises et Phares Iles

Le Phare de la Vieille fait partie de la subdivision des phares et balises, qui comprend également les phares îles, qui sont des phares situés sur des îles éloignées. Ces phares sont construits pour guider les navires sur des distances plus longues et sur des routes maritimes plus difficiles. Ces phares ont également été construits pour signaler la présence des bateaux dans les secteurs blancs et rouges, c’est-à-dire les secteurs de navigation à haut risque. Les phares îles sont généralement construits sur des îles isolées et sont parfois très difficiles d’accès. Les phares îles les plus connus sont le phare de l’île Vierge, le phare de Men et le phare de la Roche Gorlebella.

See also  Explorer le phare du Creach : une balade à la limite de l'aventure

Gardiens de Phare et Travaux de Construction

Le Phare de la Vieille a été construit à l’origine par le ministre de la marine Jean-Mathieu Donnart et a été géré par des gardiens de phare jusqu’à sa fermeture en 1987. Les travaux de construction du phare ont été réalisés par la famille Temperley et le capitaine de vaisseau Victor Fenoux. Les gardiens de phare étaient des hommes courageux qui vivaient et travaillaient à la pointe de Raz et qui s’occupaient de l’entretien du phare et de l’allumage des feux. Les gardiens de phare étaient aussi des personnes très respectées et appréciées par les marins et les pêcheurs qui naviguaient dans les environs.

Mutilés de Guerre Affectés au Phare

Au cours des deux guerres mondiales, le phare a été occupé par des militaires allemands et a été endommagé par les troupes alliées. Après la Seconde Guerre mondiale, le phare a été utilisé pour héberger des mutilés de guerre affectés à la garde du phare. Ces mutilés de guerre étaient des soldats blessés qui avaient servi pendant les deux guerres mondiales. Ces soldats ont été affectés à la garde du phare et ont vécu dans des conditions très difficiles. Ils se sont occupés de l’entretien et de l’allumage des feux du phare jusqu’à ce qu’il soit fermé en 1987.

Le Phare de la Vieille aujourd’hui

Le Phare de la Vieille est aujourd’hui classé monument historique et fait partie du patrimoine culturel de la France. Il est ouvert aux visiteurs et est géré par la Commission du Patrimoine et de l’Architecture de la France. Le phare est entouré d’une chapelle Saint-Mathieu et d’une tour en pierre qui abrite les gardiens du phare. Il est également entouré d’une végétation luxuriante et de nombreux oiseaux marins. Depuis sa restauration, le phare est devenu un site touristique très populaire et est visité chaque année par des milliers de touristes venus admirer ses paysages et son histoire.

See also  Le phare de Chambéry : l'éclairage du passé et du présent

Réflexions finales

Le Phare de la Vieille est un monument historique unique qui a traversé les âges et a été le témoin de nombreux événements. Il a été construit pour guider les navires à travers les eaux tumultueuses de la pointe de Raz et a été occupé à deux reprises par les forces allemandes. Après des années de négligence, le phare a été restauré et a été classé monument historique en 1985. Depuis lors, le phare est devenu un site touristique très populaire et est visité chaque année par des milliers de touristes venus admirer la beauté de ses paysages et son histoire. Le Phare de la Vieille est une des plus grandes merveilles de la Bretagne et de la France et est une source inépuisable d’inspiration et de réflexion.

Phare de la Vieille
Monument historique situé à la pointe de Raz, en Bretagne, à l’ouest de la France.
Date de construction : 1835 par le ministre de la marine française, Jean-Mathieu Donnart.
Travaux de construction réalisés par la famille Temperley et le capitaine de vaisseau Victor Fenoux.
Occupé par les forces allemandes pendant les deux guerres mondiales.
Classé monument historique en 1985, restauré par Michel Rozenn et allumé en 1987.
Géré par des gardiens de phare jusqu’en 1987 et hébergé des mutilés de guerre.
Site touristique très populaire aujourd’hui.

Le Phare de la Vieille est un monument historique unique qui a traversé les âges et a été le témoin de nombreux événements. Il a été construit pour guider les navires à travers les eaux tumultueuses de la pointe de Raz et a été occupé à deux reprises par les forces allemandes. Après des années de négligence, le phare a été restauré et a été classé monument historique en 1985. Depuis lors, le phare est devenu un site touristique très populaire et est visité chaque année par des milliers de touristes venus admirer la beauté de ses paysages et son histoire. Le Phare de la Vieille est une des plus grandes merveilles de la Bretagne et de la France et est une source inépuisable d’inspiration et de réflexion.

Similar Posts