Le Phare de Cordouan : Une Vieille Histoire, Une Nouvelle Vie

Accueil » Blog » Le Phare de Cordouan : Une Vieille Histoire, Une Nouvelle Vie

Le Phare de Cordouan : Un Monument Historique à Visiter en Nouvelle Aquitaine

Construit entre 1584 et 1611, le Phare de Cordouan est un monument historique situé à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, entre Royan et Saint-Georges-de-Didonne. Classé Monument Historique en 1862 et inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2012, le phare est un des plus anciens phares de France et un des plus beaux. Il est aussi un des plus hauts et des plus visités, avec plus de 60 000 visiteurs par an. Sa tour élancée, ses gardiens, ses salles et ses histoires d’anciens rois en font un lieu à découvrir absolument.

Histoire et Patrimoine de Cordouan

Le Phare de Cordouan est classé Monument Historique depuis 1862, mais sa construction remonte au XVIe siècle. En 1584, le roi Henri III décide de construire un phare pour marquer l’entrée de l’estuaire de la Gironde et faciliter la navigation des navires. Ce projet est repris par Henri IV et le Phare de Cordouan est construit entre 1584 et 1611 sous le règne de Louis XIII. Le Phare est alors un des plus grands phares de France et le plus haut de l’époque, avec ses 80 mètres de haut.

See also  Les Phares d'Antifer : Une Histoire de La Mer et des Marins

Le Phare de Cordouan est également un lieu riche d’histoire. Il a été visité par plusieurs rois de France, dont Henri IV, Louis XIV, Louis XVI, et même Napoléon Bonaparte. En 1687, Louis XIV y installe les célèbres « baleines », des canons à feu destinés à repousser les navires ennemis. En 1855, le phare est racheté par l’État qui le modernise et en fait un des premiers phares à fonctionner à l’électricité. En 2012, le phare est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, pour sa beauté et son importance historique.

Visiter le Phare de Cordouan

Le Phare de Cordouan est ouvert à la visite toute l’année. Les visiteurs peuvent monter jusqu’au sommet du phare où ils découvriront une vue à 360° sur l’estuaire de la Gironde. En descendant, ils pourront visiter l’appartement du roi Louis XIV, les salles des Girondins et la chapelle Notre-Dame-de-Cordouan. Les visiteurs peuvent également admirer les paysages de la côte de Guyenne et de Bordeaux, et les animaux marins qui peuplent l’estuaire de la Gironde.

Le Phare de Cordouan est également un lieu de développement durable. Des travaux ont été réalisés par le Syndicat Mixte de Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde pour réduire l’impact du phare sur l’environnement et préserver la biodiversité de l’estuaire. Le phare est également doté d’un système d’éclairage à LED qui réduit sa consommation d’énergie de 60%.

Phare de Cordouan et Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Le Phare de Cordouan a été inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2012. Cette distinction internationale récompense non seulement la beauté du phare, mais aussi son importance historique et sa fonction de gardien de l’estuaire de la Gironde. Le phare est aussi reconnu pour ses liens avec de nombreux personnages historiques, dont le roi Louis XIV, le roi Louis XVI, Henri IV et Napoléon Bonaparte, ainsi que les philosophes Michel de Montaigne et François Beuscher.

See also  Explorons le Phare du Minou: Une Exploration de la Culture et de l'Histoire Maritime

Le Phare de Cordouan est aujourd’hui un exemple de patrimoine à la fois historique et durable. Il reste l’un des plus beaux phares de France et un lieu à visiter pour découvrir la beauté de l’estuaire de la Gironde et des paysages de la côte de Guyenne. La Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO est un gage de qualité pour le Phare de Cordouan et un gage de sa protection et de sa préservation pour les générations futures.



Réflexions finales

Le Phare de Cordouan est un monument historique et exceptionnel qui mérite d’être visité et protégé. Son inscription sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 2012 est un signe de reconnaissance pour son importance historique et sa fonction de gardien de l’estuaire de la Gironde. Il est aussi un exemple de patrimoine durable, grâce aux travaux de modernisation et de préservation de l’environnement réalisés par le Syndicat Mixte de Développement Durable de l’Estuaire de la Gironde. Enfin, le Phare de Cordouan est un lieu à visiter pour découvrir la beauté de l’estuaire de la Gironde et des paysages de la côte de Guyenne.

Monument Historique Patrimoine Mondial UNESCO
Construction : XVIe siècle Inscription : 2012
Hauteur : 80 mètres Visiteurs par an : 60 000
Gardien : Louis Foix Travaux : Développement durable
Roi : Louis XIV Visite : Estuaire de la Gironde
Quel est le but d’un phare ?

Un phare (du latin pharus et du grec pharos) est “une tour élevée portant un puissant foyer de lumière pour guider les navires pendant la nuit et placés sous la surveillance d’un personnel de garde. Sans surveillance, il s’agit alors d’un feu” est la définition donnée par le Larousse

Quelle est l’origine du mot phare ?

Étymologie. Via le latin Pharus qui donne l’italien et l’espagnol faro ou le portugais farol, du grec ancien Φάρος , Pháros, nom de l’île où se trouvait le Phare d’Alexandrie.

Quel est le phare le plus puissant ?

Le phare du Créac’h

Le phare du Créac’h (“promontoire” en Breton) situé à l’extrémité Ouest de l’île d’Ouessant fut l’un des phares les plus puissants du monde. Il est très reconnaissable avec ses bandes noires et blanches qui augmentent sa visibilité pendant le jour.

Similar Posts