Navigation

Accueil > Asie > Japon > Phare d’Hashima

Phare d’Hashima

samedi 24 septembre 2016, par patrick

Phare d’Hashima - Nagasaki  - Japon

 

Description


Le phare d’Hashima se situe sur une petite île d’environ 6,5 km au large du continent et à environ 25 km au sud-ouest de Nagasaki. Une mine de charbon a été exploité sur l’île à partir d’environ 1800, et au 20ème siècle les installations industrielles ont été ajoutés. Le phare est à la pointe sud ouest de l’île. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’île était un camp de travail, avec les usines travaillées par les prisonniers de la Corée et la Chine. Mines et autres activités se sont poursuivies après la guerre, mais tous les bâtiments sont abandonnés maintenant. L’île est souvent appelée Gunkan Shima (île de Warship ; Battleship), parce que les bâtiments ressemblent de loin à la superstructure d’un navire de guerre, l’île étant entourée d’un mur de pierres pour la protéger des tempêtes. L’accès à l’île est limité car la plupart des bâtiments sont sur le point de s’écrouler (ville fantôme) et le site est fermé ainsi que la visite du phare.

On a récemment entendu parler d’Hashima après qu’un employé de chez Google soit venu cartographier l’île abandonnée. Avant d’être le décor de certaines scènes d’Inception et du dernier James Bond (Skyfall), l’île a été pendant longtemps l’endroit le plus densément peuplé du monde.

Histoire


A la fin du 19ème siècle, le groupe Mitsubishi achète une petite ile au sud du Japon. Baptisée Hashima, elle se trouve sur un gisement de charbon que le groupe entend bien exploiter. Pour accueillir les mineurs, une véritable ville se développe sur l’île, avec des immeubles, des écoles et des commerces, tous encerclés par un grand mur de pierre qui les protège des tempêtes. Pendant la seconde guerre mondiale, la mine de Hashima produit 400 000 tonnes de charbon par an. Parmi les ouvriers, on compte au moins 800 esclaves qui viennent de Corée, alors sous domination japonaise. Plus d’une centaine se tueront à la tâche. Dans les années 50, la population de l’ile augmente tellement qu’elle atteint près de 5300 habitants pour une surface de 6 hectares et demi, soit une densité de 83500 habitants/km². A l’époque, c’est la densité de population la plus élevée du monde. L’histoire de Hashima bascule quand le pétrole devient la source d’énergie principale au Japon. L’activité de la mine décroit rapidement, et les derniers habitants sont évacués en 1974. L’île se retrouve alors abandonnée, livrée aux assauts des typhons, et petit à petit ses immeubles sont gagnés par la végétation. Aujourd’hui, 40 ans plus tard, Hashima est toujours comme Mitsubishi l’a laissée : une ville fantôme au milieu de la mer où la nature reprend peu à peu le dessus.

Cependant l’île déserte est loin d’être oubliée. Elle continue à attirer les touristes avec ses structures délabrées qui continuent à éveiller des mystères et ceci même si le mur de béton qui entoure l’île entière a été partiellement effondré en raison de la violence des typhons. Parmi les bâtiments et structures en décomposition à l’intérieur, se trouvent une ancienne école, un hôpital et des restaurants.

L’attraction a été présentée comme la toile de fond de plusieurs films japonais. Jusqu’en 2009 l’île d’Hashima au large de Nagasaki est jugée dangereuse et est interdite d’accès mais des travaux ont été réalisés afin d’accueillir des touristes. En 2011, 235 000 curieux ont suivi la visite guidée de l’île, limitée à un parcours aménagé. Ces chiffres sont en progression constante chaque année avec plus d’un quart de million de visiteurs l’an dernier en 2012 (260 000) et probablement encore plus cette année selon les estimations.

 

Description technique


Tour cylindrique ronde attaché à un petit abri pour l’équipement. Le phare est entièrement peint en blanc. Le site est fermé au public.

 

Caractéristiques

Pays Japon
Localisation Ile d’Hashima (Gunkan Shima)
Latitude 32° 37’40" Nord
Longitude 129° 44’18" Est
Année de construction 1975
Matériau de construction Béton
Hauteur 10 m (33 ft)
Élévation 50 m (164 ft)
Portée 18,5 km (10 mn)
Feux 1 éclat blanc toutes les 3 s
Visites Accès limité uniquement (dangereux)
Gardienné Non
Type Phare insulaire
Accessibilité Difficile, par bateau
Forme Tour cylindrique
Statut Actif
Codes ARLHS JPN-2179 ; JCG-6345 ; M5193.42 ; NGA 11784


 

Localisation


Carte

 



 

Vidéos


 

Histoire d’Hashima (partie 1 et 2)

 

Portfolio

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?