Navigation

Accueil > Amérique > Canada > Phare de la pointe Estevan

Phare de la pointe Estevan

jeudi 7 avril 2016, par patrick

Phare de la pointe Estevan (Ile de Vancouver-Canada)

Description :
Le phare de la pointe Estevan (Estevan Point) est un phare situé sur la côte ouest sur l’île de Vancouver. Le Phare est situé à un emplacement isolé en surplomb de l’océan Pacifique, au bout de la péninsule Hesquiat, sur le dangereux littoral ouest de l’île de Vancouver. Il n’est accessible que par hélicoptère ou par les terres car la côte est si traître qu’il est trop dangereux de s’y rendre en bateau. Dominant les falaises qui l’entourent, le phare est un point d’intérêt de la côte ouest.

Histoire :
Au début du XXème siècle, le phare de la pointe Estevan était le premier que les marins naviguant sur l’océan Pacifique pouvaient apercevoir sur les côtes canadiennes. Le colonel William P. Anderson, ingénieur en chef du ministère de la Marine et des Pêcheries, a été le concepteur ambitieux et innovateur qui a supervisé personnellement la construction de la tour de la pointe Estevan. Son influence au sein de la fonction publique fédérale et une hausse des revenus du gouvernement fédéral ont été les motifs premiers de la construction d’un type unique de tour sur la pointe Estevan en 1909. M. Anderson a profité du fait que le Canada avait besoin d’un autre grand phare sur sa côte Pacifique pour expérimenter l’utilisation du béton armé et d’arcs-boutants pour la construction de phares. L’utilisation de tiges d’acier encastrées dans le béton coulé à permis de doter le Canada d’un modèle de tour stable et économique. Les arcs-boutants en béton armé ajoutés par M. Anderson pour étayer davantage la tour font que celle-ci, haute de 30m, semble encore plus élevée grâce à son profil aérodynamique. Elle a acquis sa célébrité pendant la seconde guerre mondiale lors du canonnage de ses environs par un sous-marin japonais en 1942. La structure imposante du phare n’a pas été endommagée.
Le Phare a été désigné édifice fédéral du patrimoine classé en raison de son importance historique, de l’intérêt qu’il présente sur le plan architectural et de la place privilégiée qu’il occupe au sein de son milieu.

Description architecturale et technique :
Cette structure unique consiste en une tour octogonale blanche de 100 pieds (30.5 mètres) de hauteur en béton armé composée d’une colonne centrale entourée d’arcs-boutants, le tout couronné d’un lanterneau rouge. Les arcs-boutants sont conçus de manière à renforcer la tour et à stabiliser le projecteur en cas de vents forts et ils sont ouverts au lieu d’être pleins afin de réduire les coûts. Les ouvertures des fenêtres étroites et hautes, qui suivent l’escalier intérieur en spirale, accentuent la verticalité de la tour. La désignation se limite au tracé au sol du bâtiment.

Caractéristiques :
Pays : Canada
Localisation : Ile de Vancouver
Coordonnées : 49° 23′ 00" N - 126° 32′ 32" O
Année de construction : 1909
Matériau de construction : Béton armé
Hauteur : 30,5m (élévation 38,1m)
Portée : 28,9 km (18 mn)
Feux : 2 éclats blancs toutes les 15 s
Automatisé : Oui
Visites : Non

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?