Navigation

Accueil > Amérique > États-Unis > Phare de Split Rock

Phare de Split Rock

lundi 16 janvier 2017, par patrick


Phare de Split Rock - Minnesota - États-Unis

















Description


Le phare de Split Rock se situe près de Silver Bay dans l’état du Minnesota au-dessus d’une falaise sur les bords du Lac Supérieur. [1]
Il a été construit après une tempête furieuse en Novembre 1905 conduisant à plusieurs naufrages dans la région.
C’est le bâtiment central du parc d’État de Split Rock dont le phare est désactivé depuis 1969.
Considéré par beaucoup comme le plus beau phare sur les Grands Lacs, la tour de brique jaune de Split Rock couronne une falaise de granit escarpée à quelques miles au nord-ouest de Two Harbors, dans le Minnesota. Construit par des ouvriers immigrants en 1910, la tour a guidé les cargos de minerai le long de la rive nord-ouest du lac Supérieur pendant plus d’un demi-siècle. Split Rock sert maintenant de musée et d’attraction historique. Les visiteurs qui viennent ici sont traités avec une vue inégalée sur le lac Supérieur, ainsi que d’une inspection en gros d’un phare du début du XXe siècle maintenu en excellent état. Il est allumé tous les 10 novembre et à d’autres occasions spéciales).
Sa position en fait une attraction touristique importante du Minnesota

Histoire


1905 : La tempête de novembre endommagea 29 navires sur le lac Supérieur.
1910 : Mise en service de la station de Split Rock
1910-1928 : Orren Pete Young a servi comme gardien chef à Split Rock.
1915-1916 : Un tramway a été construit pour remplacer le moteur de levage original et le derrick à Split Rock.
1924 : La route internationale du lac Supérieur est achevée au-delà du phare de Split Rock. Les premiers touristes visitent le site en voiture.
1928-1944 : Franklin J. Covell a servi comme gardien chef à Split Rock.
1932 : Les moteurs à essences du signal de brume de Split Rock sont remplacés par des diesels.
1934 : Le tramway est démantelé à Split Rock. La station reçoit un camion pour transporter les fournitures. Le second assistant est désigné comme manœuvre et chauffeur de camion.
1936 : La sirène de signal de brouillard de Split Rock est convertie en diaphone (son à deux tons, plutôt qu’un son).
1939 : Le service deest phares est absorbé par la l’US Coast Guard.
1940 : « Split Rock station est électrifiée par une lampe à incandescence à vapeur d’huile remplacée par une ampoule de 1.000 watts. La lentille tourne par un moteur électrique et le signal de brouillard est actionné par un moteur électrique. Un puits est creusé à Split Rock pour améliorer l’approvisionnement en eau de la station ».
1942 : L’US Coast Guard est reprise par l’ U.S. Navy pour l’équilibre de la 2ème guerre mondiale.

Histoire du Phare

Phare de Split Rock
Les naufrages de la puissante tempête de novembre 1905 ont incité la construction de ce repère accidenté. Achevé par le Service des phares des États-Unis en 1910, la station de Split Rock est rapidement devenue l’un des monuments les plus connus du Minnesota.

La nécessité d’un phare
Dans les premières années du 20ème siècle, les expéditions de minerai de fer sur le lac Supérieur ont doublé et redoublent à nouveau. Avec 112 minéraliers en 1901, les transporteurs de minerais en vrac des États-Unis "Steel Corporation" sont devenus « la plus grande flotte de fret exclusive naviguant sous une seule propriété dans le monde ». La demande pour un nouveau phare sur la rive nord inhospitalière du lac n’a pas été surprenante.
Une seule tempête, le 28 novembre 1905, a endommagé 29 navires, dont un tiers était la propriété non assurée de la flotte américaine. Deux de ces transporteurs ont succombé sur ce littoral rocheux, que le romancier américain James Oliver Curwood a appelé « l’eau la plus dangereuse au monde ». Une délégation dirigée par le président de la compagnie de vapeur est descendue sur Washington, D.C., et au début de 1907, le Congrès a affecté 75 000 $ pour la construction un phare et un signal de brouillard aux environs de Split Rock.

Construction
Initialement connu comme Stony Point, le nom de Split Rock a été utilisé lorsque les armateurs ont fait pression à Washington pour l’établissement d’une lumière, et le nom bloqué. Le Service des phares des États-Unis a achevé la construction de l’installation de 7,6 acres en 1910 et l’a exploitée jusqu’en 1939, lorsque l’U.S. Coast Guard (la Garde côtière américaine) a pris le commandement. À cette époque, le cadre pittoresque de Split Rock, près de l’autoroute 61, construit en 1924, en avait fait le phare le plus visité des États-Unis.


Agences d’exploitation
Lorsque la station de Split Rock a été mise en service en 1910, toutes les balises aux États-Unis étaient sous l’autorité du Service des phares des États-Unis. L’USLHS avait ses racines dans la fédéralisation de tous les phares. À partir de 1789, il s’agissait d’une branche du Département du commerce qui avait compétence sur tous les phares. En 1939, l’USLHS (U.S. Lighthouse Service) a été absorbé dans l’U.S. Coast Guard, qui continue d’exploiter tous les aides à la navigation aux États-Unis aujourd’hui. Il ne dispose plus que d’une seule station éclairée : "Little Brewster Island" dans le port de Boston, le premier phare construit sur le sol américain. Tous les autres phares aux États-Unis sont soit automatisés, soit désaffectés face à de nouvelles technologies de navigation comme le LORAN (radar de longue portée), le radar et le GPS (Global Positioning System).

Une nouvelle ère commence
La station a fermé en 1969, quand l’équipement de navigation moderne a rendu la station obsolète. L’état du Minnesota a obtenu le site historique et pittoresque en 1971, transférant la responsabilité administrative pour le lieu historique de 25 acres de Split Rock à la société historique du Minnesota en 1976. Le site historique a été restauré à son apparition dans les années 1920 - La station isolée était accessible seulement par l’eau. Chaque année, des milliers de visiteurs s’arrêtent au phare et au centre des visiteurs pour en apprendre davantage sur l’histoire de cette icône du Minnesota et admirer la beauté du littoral du lac Supérieur. En 2011 "Split Rock Light Station" a été désigné comme un monument historique national.

 

Description technique


Tour de brique octogonale de 16,5 m de hauteur avec lanterne et galerie ; La lentille de Fresnel est de 3ème ordre ; bivalve Barbier Benard & Turenne d’origine. La tour est non peinte brique brune et la lanterne est de couleur noire. Le bâtiment original du signal de brouillard est de briques avec deux cornes de diaphone sur le toit et les trois maisons originales des gardiens de briques également. Ce phare n’est pas opérationnel.

Note :
Cette station a été restaurée par la Société historique du Minnesota (Minnesota Historical Society ) à la façon dont il était avant 1924. Le personnel d’interprétation sur le site représente la vie des gardiens des années 1920 et leurs familles pour les visiteurs de la station.

Nota : Il existe une réplique de ce phare à Lake Havusa City [2] au bord du lac.(voir l’emplacement des 25 phares sur la carte dans le diaporama)

Caractéristiques

(Lac Supérieur)

Pays États-Unis
États Minnesota
Localisation Two Harbors (Lac Supérieur)
Latitude 47°11.5’ Nord
Longitude 91°22.9’ Ouest
Année de construction 1910
Matériau de construction Briques
Hauteur 16,4 m (54 ft)
Élévation 40 m (170 ft)
Portée Désactivé en 1969
Feux Éteint
Optique Fresnel
Visites Visites payantes
Gardienné Parc
Automatisé Oui
Type Phare à terre
Accessibilité Facile
Forme Tour octogonale
Sirène En 1900
Sirène Actuellement
Opérateur US Coast Guard
Manageur Minnesota Historical Society
Statut Actif
Codes ARLHS USA-783
Lien internet Split Rock - Split Rock 2

 

Localisation






Carte

 


Vidéos

Documentaire

De nuit

Histoire


Documents à télécharger

PDF - 3.1 Mo
Carte Lac Supérieur




Haut de page



Portfolio


[1Le lac Supérieur est le plus vaste des Grands Lacs de l’Amérique du Nord, et constitue le plus vaste lac d’eau douce au monde en superficie avec ses 82 350 km². Il est situé sur la frontière entre les États-Unis et le Canada.
Superficie :82 103 km²
Profondeur moyenne :147 m
Altitude :183 m.)

[2Comme le célèbre pont de Londres, les phares de Lake Havasu ne sont pas des attractions typiques d’un État enclavé dans le désert, mais ils sont amusants à visiter quand même ! Il y a 25 phares sur les rives du lac Havasu, tant du côté de l’Arizona que du côté de la Californie.

Les phares sont des répliques à l’échelle 1/3 entièrement fonctionnelles des phares historiques américains encore présents sur les côtes est et ouest, ainsi que dans la région des Grands Lacs. Vous trouverez le phare de Fire Island à Long Island, dans l’État de New York ; le phare de Cape Hatteras de Buxton, en Caroline du Nord ; et même un original de Lake Havasu. La plupart des phares se trouvent dans la ville de Lake Havasu et sont faciles à visiter à pied. Certains se cachent dans des endroits plus éloignés et ne peuvent être rejoint que par bateau.