Navigation

Accueil > Europe > Irlande > Phare de Skellig Michael

Phare de Skellig Michael

Comté de Kerry - Irlande

samedi 23 avril 2016, par patrick

Phare de Skellig Michael - Comté de Kerry - Irlande

Description :
Le phare de Skellig est situé sur une île en pleine mer au large, au sud de la baie de Dingle. C’est un phare construit sur la paroi d’un piton rocheux sur Skellig Michael en pleine mer. Skellig Michael est, avec Little Skellig, l’une des deux îles qui composent l’archipel des Skelligs, à une quinzaine de kilomètres au large de la côte sud de l’Irlande. Le phare a une hauteur de 12 mètres et se trouve à 53 mètres au dessus de la mer. Son automatisation date de 1987 et sa portée est de 27 milles nautique(12 actuellement).
Son accès à pied est très difficile et se fait par un chemin en corniche le long de la falaise à partir de la plateforme hélicoptère. Il n’est pas habité et ne se visite pas. L’accès se fait par hélicoptère via un helipad à environ 300 mètres à l’est du phare
Les travaux de construction ont débuté en aout 1821 et furent terminés en 1826 (5 ans et demi) la construction a été très difficile, on s’en doute.
Nota : En 2014 l’île est utilisée pendant quelques jours lors du tournage de Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force pour les dernières scènes du film, interdisant l’accès aux touristes pendant toute la durée des prises de vues. En 2016, c’est encore sur l’île que débutera le tournage du film Star Wars, épisode VIII.

Historique :
Skellig Michael au sud de la baie de Dingle, est habitée par des moines à la fin du VIIIe siècle. Son isolement a permis la conservation de ce site exceptionnel. Le monastère et l’ermitage de Skellig Michael sont inscrits au patrimoine mondial depuis 1996. Seuls les phares ont remodelé l’aménagement de l’île. A la fin du XVIIIe siècle, les représentants du comté de Kerry demande la construction d’un phare. Georges Halpin décide de construire deux tours, allumées en janvier 1826

Visites :
A 950 km de Paris
Skellig Michael (le Rocher de l’archange Michel) tient à la fois de l’aventure, de l’odyssée et même du privilège. Cet ancien complexe monastique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est situé au large des côtes sud-ouest de l’Irlande, dans le comté du Kerry. Ce site donne une leçon d’humilité à plus d’un titre. Outre le courage, la vision et l’ingénio­sité des moines bâtisseurs, il y a l’océan lui-même. Les eaux souvent déchaînées qui baignent les deux îles (car Skellig Michael est flanquée d’une compagne plus petite, la petite Skellig, une forteresse rocheuse encore plus difficile d’accès et qui sert uniquement de refuge aux oiseaux) sont une épreuve pour les marins, les pèlerins, les archéologues, les ornithologues et les touristes. À Skellig Michael, de toute façon, c’est la météo qui commande. Car ce n’est pas parce qu’on arrive à Portmagee et sur l’île Valentia, les deux points depuis lesquels on peut rejoindre l’île, qu’on est sûr de pouvoir la visiter. Malgré son isolement, ou plutôt à cause de celui-ci, des moines irlandais y établirent l’un des premiers monastères d’Irlande au VIIe siècle, peut-être même au VIe, ainsi qu’un ermitage dont la construction semble défier les lois de la physique. « Les îles Skellig sont l’un des rares endroits d’Irlande que je n’ai, à mon grand regret, jamais réussi à atteindre », se souvient le célèbre naturaliste irlandais Robert Lloyd Praeger dans The Way That I Went (1937). « J’ai attendu à trois reprises que le temps s’améliore, mais la mer était toujours grosse, bien que nous fussions au milieu de l’été, et l’accostage impossible. Je suppose qu’il est salutaire que certains des désirs qu’on a en ce monde restent inassouvis. » Il y a longtemps que les hommes ont marché sur la Lune, mais le voyageur du XXIe siècle qui veut se rendre sur Skellig Michael doit encore se soumettre aux caprices de la mer, de la brume et des nuages. La traversée se fait en général sur des bateaux affrétés pour la circonstance et étroitement surveillés pour des raisons environnementales.

Caractéristiques :
Pays : Irlande
Localisation : Comté du Kerry (Baie de Saint Finian)
Coordonnées : 51° 46 1" S - 10° 32’5" O
Année de construction : 1821-18266
Matériau de construction : Béton, pierres
Hauteur : 12m (élévation 53m)
Portée : 50 km (27mn)
Feux : 3 éclats blancs toutes les 10s
Automatisé : Oui
Visites : Accès uniquement
Type : Phare insulaire
Optique :Optique de Fresnel

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?