Navigation

Accueil > Asie > Japon > Phare de Mikomoto Shima

Phare de Mikomoto Shima

mardi 15 août 2017, par patrick


Phare de Mikomoto Shima - Shimoda - Japon














Description






Le phare de Mikomoto-Shima ou Mikomotojima (神 子 元 島 灯台 Mikomotojima tōdai) est un phare situé sur Mikomotojima, un petit îlot inhabité (0,1 km2) situé à 11 kilomètres au sud du port de Shimoda, dans la préfecture de Shizuoka, au Japon. Inauguré le 11 novembre 1870, c’est le plus ancien phare de style occidental qui survit sous sa forme originale au Japon. Il a été déclaré site historique national en 1969, lors des célébrations marquant le 100ème anniversaire de sa construction. Situé sur un petit îlot rocheux à environ 12 km au sud-sud-ouest du port de Shimoda et à 9 km au sud-ouest de Suzaki Ebisu Shima Light. Le phare de Mikomotojima est actuellement le plus ancien phare encore utilisé au Japon. Il est enregistré auprès de l’Association internationale des phares comme l’un des « cent phares les plus importants du monde » et par le gouvernement japonais en tant que monument historique national.
Le phare est accessible uniquement en bateau. Le site et la tour sont fermés.







Histoire



Le phare en pierre le plus ancien du Japon, et toujours actif. Mikomoto-Shima, fut inauguré en 1870. Comme presque tous les phares édifiés au Japon pendant le XIXe siècle, ses plans furent conçus par un anglais, Richard Henry Brunton. L’ouverture du Japon à la navigation étrangère à la fin du siècle explique la construction de nombreux phares à cette même époque.

Le phare de Mikomotojima était l’un des huit phares à construire à Meiji au Japon en vertu des dispositions du Traité anglo-japonais d’amitié et de commerce de 1858, signé par la période Bakumatsu Tokugawa Shogunate. Le phare a été conçu et construit par l’ingénieur britannique Richard Henry Brunton, et il est remarquable car c’était la première structure en béton qui a été construite au Japon. R.H Brunton a continué à construire 25 autres phares du nord de Hokkaidō au sud de Kyūshū au cours de sa carrière au Japon.

Ce phare a été l’un des premiers que Richard Henry Brunton a conçu et était également l’un des plus difficiles à concevoir. L’île est située dans une partie turbulente de la mer, et les côtés de l’île sont très raides.

Le travail de découpe de la roche pour préparer les fondations de la tour a commencé en avril 1869, et le phare a été éclairé pour la première fois le 1er janvier 1871 lors d’une cérémonie suivie par le consul général britannique Sir Harry Smith Parkes et les responsables japonais Prince Sanjō Sanetomi, Ōkubo Toshimichi et Ōkuma Shigenobu.




Description technique


Construction 1869-1871 (ingénieur Richard Henry Brunton). Ce phare est actif avec un plan focal à 51 mètres (167 pieds) Signal : deux éclats blancs toutes les 16s. C’est une tour de briques et béton cylindrique de 23 m (75 pieds) avec une lanterne et une galerie, à partir d’une maison circulaire d’un étage en pierre. Objectif de Fresnel de 3ème ordre. Le phare est peint avec des bandes horizontales noires et blanches.


Infos


Nom et localisation Position Caractéristiques Hauteur focale Portée Structure Remarques
5548
M 6290
Mikomoto Jima 34° 34.5´ N
138° 56.5´ E
2 Flash blancs période 16s 167 ft
51 m
19M Tour cylindrique avec des bandes noires(75 ft) Le plus vieux du Japon

Caractéristiques

Pays Japon
Région Préfecture de Shizuoka
Localisation Ilot de Mikomotojima - Shimoda
Latitude 34° 34.5´ Nord
Longitude 138° 56.5´ Est
Année de construction 1871
Matériau de construction Brique, béton
Hauteur 23 m (75ft)
Élévation 51 m ( 167ft)
Portée (36 km(19M)
Feux 2 éclats blancs toutes les 16s
Optique Fresnel (3ème ordre)
Visites Accès uniquement
Gardienné Non
Automatisé Oui
Type Phare en mer
Accessibilité Difficile
Forme Tour cylindrique
Statut Actif
Codes ARLHS JPN-353 ; JCG-2447 ; Admiralty M6290 ; NGA 5548

 

Localisation



Carte

 


Vidéos

1- Sur l’îlot de Mikomoto

2- Vue du large

3 -Partie de pêche près de Mikomoto shima


 

Haut de page




Portfolio