Navigation

Accueil > Océanie > Australie > Phare de Macquarie

Phare de Macquarie

samedi 9 avril 2016, par patrick

Phare de Macquarie (Australie)

Description :
Le phare de Macquarie se trouve à Dunbar Head (Vaucluse), il se dresse sur un rocher à pic sur la mer à environ 2 kilomètres près de l’entrée du port de Sydney. Sa conception s’inspire de l’architecte (James Barnet -un prisonnier) qui avait dessiné la première tour. C’est l’un des sites les plus significatifs, du point de vue historique, de l’Australie. Cet établissement fut inscrit au registre des biens nationaux dans les années 1970.

Histoire :
A partir de 1791, au sud de l’entrée du port de Sydney, alors appelé Port Jackson, on avait allumé un feu pour assister les premiers navires qui arrivaient d’Angleterre. C’était alors un simple brasier, alimenté au bois, et pendant vingt-cinq ans, ce signal est resté le seul sur toute cette partie de la côte.
Inauguré le 30 novembre 1818, le premier phare en grès a été érigé par le gouverneur Lachlan Macquarie, Gouverneur de New South Wales, d’où son nom, sur un projet de l’architecte Greenway. La lanterne était éclairée par une série de brûleurs à l’huile et la lentille, qui tournait grâce à un mécanisme d’horlogerie, lançait un éclat blanc toutes les minutes, visible à 22 milles de distance. Toutefois le matériau de construction s’avère de piètre qualité et la tour commence à se détériorer très vite. Des travaux de consolidation sont donc tout de suite entrepris, notamment on ceinture de fer la base du phare. Et puis en 1878 on décide d’en construire un nouveau. La conception en est confiée à James Johnstone Barnet (1827-1904), un écossais qui, arrive à Sydney en 1854, est devenu l’architecte officiel de la colonie en 1865. La première lumière sur ce promontoire stratégique près de Sydney était un feu de bois et de charbon maintenu par des forçats déportés en Australie par les autorités pénitentiaires britanniques.
Le nouveau phare, construit en 1883, était une copie exacte de l’originale ; à l’exception des matériaux
En 1912 l’ancien générateur du phare est enlevé et remplacé par une lampe à vapeurs de kérosène.
En 1933, sa lanterne est électrifiée et on installe un nouveau système (toujours en service) avec des lentilles plus petites mais aussi puissantes que les précédentes. Le phare est automatisé depuis 1976 et le dernier gardien quitte le site en 1989.

Description architecturale et technique :
Il s’agit d’une tour conique, en pierre et peinte en blanc. Sa hauteur est de 26 m et celle du plan focal est de 105 m. Automatisé depuis 1976, le phare émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes. Sa portée lumineuse est de 25 milles marins.

Caractéristiques :
Pays : Australie
Localisation : Galles du Sud -Entrée du port de Sydney
Coordonnées : 33° 51′ 14" S - 151° 17′ 7" E
Année de construction : 1818 - 1883
Matériau de construction : pierre conique
Hauteur : 26m (élévation 105m)
Portée : 40km (25mn)
Feux : 2 éclats blancs toutes les 10 s
Automatisé : 1976
Visites : Occasionnellement

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?