Navigation

Accueil > Océanie > Nouvelle-Zélande > Phare de French Pass

Phare de French Pass

vendredi 13 octobre 2017, par patrick


Phare de French Pass - Nouvelle Zélande




























Description




Le phare de French Pass se situe dans le passage étroit entre Rangitoto Ke Te Tonga (D’Urville Island) et au Nord-Ouest de la région de Marlborough dans l’île du Sud (South Island) en Nouvelle-Zélande. Il existe un autre feu dans cette passe (French Pass Reef -> voir ci dessous les détails et sur les vidéos en bas de page).
Le French Pass, le chenal entre l’île D’Urville (D’Urville Island) et le continent, est un passage étroit utilisé par la navigation entre les îles entre Nelson sur l’île Sud et Wellington sur l’île Nord. C’est une étroite (Te Aumiti / French Pass) et traîtresse étendue d’eau qui sépare l’île de D’Urville, à l’extrémité nord de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, de la côte continentale. À une extrémité se trouve la baie Tasman et à l’autre extrémité, le détroit de Pelorus, qui se trouve à l’extérieur, mène au détroit de Cook.
French Pass a les courants de marées les plus rapide en Nouvelle-Zélande, atteignant 8 nœuds (4 m/s). Lorsque la marée change, le courant peut être assez fort pour étourdir les poissons. Les tribus locales sont Ngati Koata et Ngati Kuia.
Ce minuscule phare, construit pour marquer le chenal difficile, fut entretenu par un gardien jusqu’en 1967. Situé sur la rive continentale (sud) du passage. Le statut du site est inconnu, mais le village de French Pass est accessible par la route depuis la NZ 6 à Rai Valley, à l’est de Nelson. Opérateur / gestionnaire de site : Maritime New Zealand.
Le fait de transiter par le passage permet d’économiser environ 80 milles nautiques de navigation entre les baies Nelson/Tasman et les Marlborough Sounds et au-delà (ex. Wellington).



Histoire


L’histoire du phare de French Pass
Le passage de French Pass sépare le continent de l’île D’Urville. Avant la construction du phare, le chenal était utilisé par les petits bateaux. Dans les années 1870, avec l’expansion des colonies de Wellington et Nelson, les navires à vapeur de passagers et de courrier commencent également à utiliser le passage français. C’était un voyage plus rapide et plus confortable, à condition que le navire évite le récif entre le continent et l’île de D’Urville.
Dans les années 1860, une balise de pierre avait été placée sur le rebord extérieur du récif, mais la nuit, il était difficile de le voir. En 1880, le bateau à vapeur de Wellington à Nelson se servait régulièrement de la passe la nuit, à l’horreur du secrétaire de la Marine qui écrivait :
"Une grave perte de vie se produira si une lampe n’est pas allumée."
Malgré cela, il a fallu attendre 2 ans avant qu’un feu ne soit installé sur la balise. Puis, dès qu’elle fut terminée, la balise fut heurtée par un bateau à vapeur, causant des dommages considérables à la balise et au bateau.
En 1884, le phare du passage de French Pass est construit sur le continent, face au phare réparé. Le phare a été allumé pour la première fois le 1er octobre 1884.

Fonctionnement du feu
En 1961, le phare alimenté à l’acétylène est devenu l’un des premiers à être automatisé. Un gardien est resté gardien pendant encore 6 ans. En 1967, le feu a été remplacé et le gardien a été retiré. L’éclairage a été converti en électricité en 1971.
L’éclairage a ensuite été transformé en ampoule halogène au tungstène. Il était alimenté par le secteur et alimenté par batterie en cas de coupure de courant.

La vie au phare de French Pass
Un seul gardien était stationné au phare de French Pass, responsable également de la balise du passage. Une famille locale aidait en transportant le gardien jusqu’ à la balise chaque fois que la lumière s’éteignait, ce qui arrivait fréquemment.
Les premières années des notes de journal quotidien contiennent de nombreux rapports sur la lumière qui s’éteint. Plusieurs fois, le vent était si fort qu’il ne pouvait pas être rallumé. En une semaine, par mauvais temps, le gardien devait rallumer la balise à trois reprises. Après 7 ans de cette irritation, le gardien a eu le courage de se plaindre au ministère de la Marine, en déclarant que le petit acompte qu’il recevait ne valait pas la peine de risquer sa vie pour aller au phare dans des vents violents et une mer agitée. L’année suivante, le gardien rapporta avec grande satisfaction :
"Le phare du French Pass n’a pas explosé cette année."


Description technique


Infos French Pass (Channel Point)

Construit en 1884. Ce phare est actif avec un plan focal à 3 mètres (10 pieds) ; Sa lumière est continue (fixe), rouge ou blanche selon la direction d’approche. Lanterne ronde de 5 mètres (16 pieds), est peinte en blanc, montée sur un socle de pierre ronde. Des filtres rouges sur des panneaux réglables sont utilisés pour définir avec précision les limites des secteurs. Un pont en bois relie la tour à la rive.


Nom et localisation Position Caractéristiques Hauteur focale Portée Structure Remarques
5028
K 4238
French Pass, Channel Point 40° 55.4´ S
173° 50.1´ E
Fixe blanc et rouge 16 ft
5 m
W10M-R7M Maison blanche R. 034°-053°(obscured in Waikawa Bay by Two Island Point), W.-148°, R.- 238°.

Infos French Pass Reef

Construction 1882 (il y avait une balise éteinte depuis les années 1860). Ce feu est actif avec un plan focal à 5 mètres (16 pieds) ; Signal : 1 flash blanc toutes les 1,5 seconde. Tour cylindrique ronde de 5 mètres (16 pieds), peinte en blanc, montée sur un socle de pierre. Le canal du French Pass se situe entre ce feu et le précédent. Entretenu par le Gardien de French Pass jusqu’en 1967. Il est situé sur un récif dans la passe. Accessible uniquement par bateau.


Nom et localisation Position Caractéristiques Hauteur focale Portée Structure Remarques
5032
K 4240
French Pass Reef 40° 55.4´ S
173° 50.0´ E
1 Flash blanc période 1.5s 16ft
5 m
4M Balise blanche

Caractéristiques French Pass (Channel point)

Pays Nouvelle-Zélande
Région Marlborough (South Island)
Localisation French Pass
Latitude 40° 55’04" Sud
Longitude 173° 50’01" Est
Année de construction 1884
Matériau de construction Fonte
Hauteur 3 m (10ft)
Élévation 5m (16ft)
Portée 18-13 km (W 10M-R7M)
Feux Fixe blanc et rouge
Optique Lampe 50 watts
Visites Accès uniquement
Gardienné Non
Automatisé 1961
Type Phare à terre
Accessibilité Moyen
Forme Tour ronde
Opérateur Maritime New Zealand
Statut Actif
Codes ARLHS NZL-024 ; Admiralty K4238 ; NGA List 5028

Caractéristiques French Pass Reef

Pays Nouvelle-Zélande
Région Marlborough (South Island)
Localisation French Pass Channel
Latitude 40° 55’04" Sud
Longitude 173° 50’00" Est
Année de construction 1882
Matériau de construction Béton
Hauteur 5 m (10ft)
Élévation 5m ( 16ft)
Portée 7,4 km (4M)
Feux 1 Flash blanc toutes les 1.5s
Type Balise en mer
Accessibilité Par bateau
Forme Balise ronde
Opérateur Maritime New Zealand
Statut Actif
Codes ARLHS NZL-024 ; Admiralty K4238 ; NGA List 5028

Localisation


Carte


Vidéos

Passage de French Pass

Vue du phare


Haut de page



Portfolio