Navigation

Accueil > Amérique > États-Unis > Phare de Cap Hatteras

Phare de Cap Hatteras

jeudi 31 mars 2016, par patrick

Phare de Cap Hatteras (Hatteras Island -États-Unis)

Description :
Le phare est situé au Nord du Cape Hatteras (Outer Banks) sur l’île Hatteras à l’Est des États-Unis, en Caroline du Nord, là où le Gulf Stream et le courant de Virginie se rejoignent. On y retrouve : Le Cap Hatteras sur l’île portant ce nom : le premier phare y a été construit en 1803 pour mettre en garde les marins des eaux peu profondes qui bordent la côte. Cet endroit coûta la vie à tant de marins qu’il fût surnommé le "Cimetière de l’Atlantique". C’est un lieu de formation d’importantes tempêtes hivernales et ses hauts fonds (nommées Diamond Shoals). Tant de navires s’y sont échoués
Ce phare subit des dommages sévères pendant la guerre de Sécession et un nouveau fût construit en 1868 Il fût terminé en 1870. Malheureusement, depuis que cette nouvelle tour a été érigé, le niveau de la mer est monté, en avançant assez rapidement vers le rivage et vers la tour. Après de nombreuses et vaines tentatives de création de fossés et de brise-lames pour ralentir l’érosion, la seule solution réalisable fût le déplacement du phare plus loin du rivage, ce qui fût réalisé en 1999, il a été poussé et poussé quelque 2900 pieds(883m) au sud-ouest à l’intérieur des terres (pour un coût de 12 millions de $) avec à peine la perte d’une seule brique, un exploit qui lui a valu une place dans le Guinness World Record. C’est aujourd’hui, avec ses 69 m, le plus haut phare aux États-Unis et est l’un des plus hauts phares en briques dans le monde.
Le phare est situé juste à côté de l’autoroute 12 près de la petite ville de Buxton, Caroline du Nord. Buxton est situé à environ 50 miles au sud de Nags Head, Caroline du Nord.
Le présent phare du cap Hatteras a été conçu par Dexter Stetson. Il n’y a pas de photographies connues du premier Phare du Cap Hatteras, qui resta debout pendant quelques années après celui construit actuellement.
Aujourd’hui il se trouve à 450 m du front de mer. Après le passage de l’ouragan Isabel, 420 m furent encore perdus en 2003. Il a été éteint le 1er Mars 1999 pour la préparation au déménagement et a été rallumé le 13 Novembre, 1999. Il est entretenu par la US Coast Guard (Garde-côtes américains)

Histoire :
L’histoire du phare commence en 1789, quand on choisit le Cap Hatteras pour élever une tour de signalisation confié à Henry Dearbon, la construction de l’ouvrage se termine en 1803. La tour mesure déjà 27 mètres et sa lanterne d’environ 3 mètres est éclairée par 18 lampes alimentées à l’huile de baleine. Trop faible, la lumière n’est pas assez visible pour garantir la sécurité à une certaine distance. En 1815, on installe alors un système de lampes d’Argand breveté par Winslow Lewis, une mesure qui s’avère aussi insuffisante. Il faut attendre 1852 pour obtenir les fonds nécessaires à une amélioration radicale de l’ouvrage. La tour est alors rehaussée à 45 mètres, la lanterne est équipée de lentilles de Fresnel et on construit des logements de gardiens. Tous ces travaux ce terminent en 1854 et Cape Hatteras survit même tant bien que mal à la guerre de Sécession. En mars 1867, le congrès prévoit une enveloppe pour la construction d’une nouvelle tour, directement posée sur la barrière de sable. Terminé en 1870 ce phare de 60 mètres de haut est demeuré essentiellement identique jusqu’à notre époque. Mais avec le temps on constate que le principal ennemi du bâtiment est l’érosion de la mer à la fin de la construction, il se trouvait à environ 500 mètres de la mer mais en 1920 l’océan n’est plus qu’à 90 mètres de sa base, et en 1931 au cours d’une tempête, les vagues même à lécher son socle. En 1936 on construit donc une nouvelle tour de 45 mètres protégé par un grillage et située à environ 2 kilomètres à l’ouest de l’ancienne. Mais bizarre et capricieux l’océan commence à se retirer et en 1937, il est à nouveau à 200 mètres du phare. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le Park Service, qui en assurait l’exploitation après la création du National Seashore Recreation Area et les gardes côtes envisagent de remettre en état le vieux phare, électrifié en 1934 à la place de la nouvelle tour grillagée. Les travaux se terminent en 1950 : refait à neuf et équipé d’une optique plus puissante encore en service de nos jours. Mais l’érosion continue et dans les années quatre-vingt-dix, les ingénieurs spécialisés de l’université de Caroline du Nord déclarent que le phare doit déménager. Cette opération que beaucoup considéraient comme impossible, se conclut le 9 juillet 1999 après un déplacement de 23 jours, juste avant la saison des ouragans. Actuellement, le phare est à 500 mètres de la mer, comme en 1870, époque de sa construction. La lanterne s’allume de nouveau le 13 novembre 1999 et la tour s’ouvre au public au cours d’une cérémonie grandiose, le 26 mai 2000. On peut la visiter du début avril à la mi-octobre.

Caractéristiques
Pays : États-Unis
Localisation : Ile d’Hatteras - Buxton (Caroline du Nord)
Coordonnées : 35° 15′ 2" N - 75° 31′ 44" O
Année de construction:1870
Matériau de construction : Briques
Hauteur : 60m
Portée : 44km ( 24mn)
Feux : 1 éclat blanc toutes les 7,5 s
Visites : Oui
Automatisé : 1936

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?