Navigation

Accueil > Europe > Grèce > Phare de Akrotiri

Phare de Akrotiri

jeudi 9 juillet 2020, par patrick

▼ Phare de Akrotiri ►Île Santorini ► Cyclades ► Gréce ► Élévation 100 m ► Hauteur 10 m ► Portée 24M ► Fl W 5s ► Construction 1892 ▼***Ne pas utiliser ses données pour la navigation***Don’t use the data for navigation***


Phare de Akrotiri - Grèce
























Description


Le phare de Santorin (appelé aussi phare d’Akrotiri ou phare Akra Akrotiri), est situé à l’extrême sud-ouest de l’île Santorin [1] dans les Cyclades en Grèce , à 18 kilomètres de la capitale de Santorin.
Dans le charmant et tranquille village d’Akrotiri se trouve ce célèbre phare situé à l’extrême sud-ouest de l’île, à 18 kilomètres de la capitale de Santorin. Il est considéré comme l’un des meilleurs et des plus beaux phares des Cyclades. En harmonie avec le reste de l’île, c’est un bâtiment admirable avec des murs blanchis à la chaux qui se dresse au bord d’une haute falaise juste au-dessus de la mer. Il s’agit, à tous égards, d’un cadre idyllique.
Le phare est une tour cylindrique blanche de 10 mètres de hauteur, à bordures couleur brique, accolée à la maison du gardien, dont la lanterne et le dôme sont de couleur blanche. Il a un plan focal à 100 mètres au-dessus de la Mer Égée.
Il n’y a pas d’accès public à l’intérieur du bâtiment mais vous pouvez le savourer, ainsi qu’une vue fascinante, en vous asseyant sur son mur extérieur en pierre ou sur les rochers au bord de la mer tout autour. Le phare est facilement accessible par la route depuis le village d’Akrotiri et le parcours suggère des images magnifiques. Il vaut la peine de le visiter, car le spectacle qu’il offre est tout simplement magique.
Il est fortement recommandé de le visiter au coucher du soleil, lorsque la lumière chaude du soleil couchant inonde le phare. C’est un excellent endroit pour observer le coucher du soleil et le fait qu’il ne soit pas très fréquenté le rend encore plus spécial.


Histoire


Le phare d’Akrotiri, qui a été fabriqué par une entreprise française (la Société Collas et Michel) en 1892, est l’un des premiers phares de Grèce. Il a cessé de fonctionner pendant la Seconde Guerre mondiale, mais a repris en 1945 avec une reconstruction par la marine grecque. À l’origine, il était alimenté par du carburant à essence jusqu’en 1988, date à laquelle il a été automatisé. C’est l’un des phares les plus connus et les plus visités de la mer Égée.


Description technique


Construit en 1892. Ce phare est actif avec un plan focal à 100 mètres (328 pieds) ; Signal : 1 éclat blanc toutes les 10 secondes. C’est une tour carrée cylindrique en pierre de 10 mètres de hauteur (33 pieds) avec une lanterne et dôme peint en blanc, accolée à la maison du gardien.


Infos


Nom et localisation Position Caractéristiques Hauteur focale Portée Structure Remarques
15952
N 4266
Akra Akrotiri 36° 21.5´ N
25° 21.3´ E
Fl W 5s 328ft
100 m
24M Tour carrée et logement (33ft) 10 m Construit pour l’Empire ottoman par une société française

Caractéristiques

Pays Grèce
Région Mer Égée
Localisation Ile de Santorin
Latitude 36° 21.5´ Nord
Longitude 25° 21.3´ Est
Année de construction 1892
Matériau de construction Pierre
Hauteur 10 m (33ft)
Élévation 100 m (328)
Portée 24M
Feux 1 éclat blanc toutes les 5s
Visites Accès uniquement
Gardienné Non
Automatisé Oui
Type Phare insulaire
Accessibilité Assz facile
Forme Tour carrée
Opérateur Hellenic Navy
Statut Actif
Codes ARLHS GRE-039 ; Admiralty N4266 ; NGA 15952

 

Localisation



Carte

 


Vidéo



 

Haut de page



Portfolio


[1Santorini (Thira : la plus méridionale des grandes Cyclades, Santoríni est la coquille brisée d’une île beaucoup plus grande. Les îles du groupe de Santoríni forment un cercle, le bord de la caldeira d’un volcan qui a explosé vers 1600 av. À l’intérieur du cercle, la caldeira inondée a une profondeur de 400 m et est l’un des meilleurs ports de la Méditerranée. Thíra est la plus grande île, formant le demi-cercle oriental de l’anneau. D’une beauté spectaculaire, c’est l’une des destinations les plus populaires des îles de la mer Égée. La population permanente est d’environ 15 000 habitants.