Navigation

Accueil > Europe > Angleterre > Guernesey > Phare Les Hanois

Phare Les Hanois

mardi 2 mai 2017, par patrick

▼ Phare Les Hanois ► Guernesey ► Iles Anglo-Normandes ► Royaume-uni ► Élévation 33 m ► Hauteur 36 m ► Portée : 20M ► Fl (2) W 13s. ► Construction 1912 ▼***Ne pas utiliser ses données pour la navigation***Don’t use data for navigation***


Phare Les Hanois - Guernesey - Channel Islands


Emplacement {GIF}















Description




Le phare Les Hanois est un phare qui se situe sur un récif rocheux au point sud-ouest de l’île de Guernesey, marquant le point le plus à l’ouest des îles Anglo-Normandes.
Le phare Les Hanois a été construit entre 1860 et 1862, avec un nouveau design de James Douglass, et a été éclairé pour la première fois le 8 décembre 1862. Il est situé sur le rocher connu sous le nom de Le Biseau ou Le Bisé, faisant partie du récif Les Hanois à un mille au nord-ouest de Pleinmont, où les maisons de la Trinity House ont été construites. Il a été érigé en réponse à un nombre croissant d’épaves nautiques sur les rochers traîtres au large de la côte Ouest de Guernesey.
Ce phare a été le premier à être construit avec des blocs de granit entrelacés latéralement et verticalement (en queue d’aronde), un design de James Douglass. Cette méthode, utilisée pour la première fois, est devenu le modèle adopté pour les phares ultérieurs construits sur les îlots. Le phare est accessible uniquement par hélicoptère, mais visible de plusieurs points sur terre. Le site et la tour sont fermés.
Le phare est maintenant surveillé et contrôlé par le centre de planification de Trinity House à Harwich, Essex.
En 1979, un héliport fut aménagé au sommet du phare à 33 mètres de hauteur. Son signal lumineux est visible jusqu’à 37 kilomètres.



Histoire


Le phare a été construit en 1862 sous l’autorité de James Douglass, ingénieur en chef de la Trinity House et bâtisseur du quatrième phare d’Eddystone. Le phare a été construit en granit de Cornouailles plutôt qu’en pierre de Guernesey. Les ouvriers et maçons furent logés au château du Rocquaine. La tour en granit conique, peinte en blanc, est remarquable en termes d’ingénierie de phare, car il était le premier à être construit avec toutes les pierres en queue d’aronde, qui est un type de liaison mécanique entre deux pièces, à la fois latéralement et verticalement, ce qui rend la construction d’une seule masse solide. Le mortier du ciment mis dans les joints des pierres a verrouillé les queues d’aronde afin que les pierres ne puissent plus être séparées sans être cassées.

Un hélipad a été construit au-dessus de la lanterne (33 m) en 1979. Les travaux d’automatisation ont commencé au phare Les Hanois en juillet 1995 et la station a été mise en service en janvier 1996. La station a été convertie en énergie solaire avec des panneaux montés autour de la partie inférieure de la structure de support de l’hélice.

Un nouvel échangeur de lampes à deux positions avec des lampes à arc en métal de 35 watts a été installé dans l’optique existante, dont la rotation a été ralentie en modifiant le caractère de la lumière à partir de deux flashs blancs tous les cinq secondes à deux toutes les 13 secondes. Il s’agit de garder la puissance requise assez bas pour permettre la solarisation et d’augmenter la longueur du flash pour atteindre la gamme requise de 20 milles.

Le signal de brouillard d’air existant a été remplacé par une pile d’émetteur électrique directionnelle unique installée dans un espace orienté vers l’Ouest laissé dans l’anneau de panneaux solaires autour de la structure de support de l’hélice. Le signal de brouillard est contrôlé par un détecteur de brouillard automatique.
Nota : Sir James Nicholas Douglass (1826 – 1898), est également le concepteur des phares de Smalls (1861), Longships (1869), Souter (1871), Southwold (1890)


Description technique


La tour, de section circulaire, est édifiée en blocs de granit qui s’encastrent les uns aux autres, verticalement et horizontalement d’une hauteur de 33 m (108 ft) incorporant les quartiers de gardiens, avec la lanterne, une galerie et un héliport au-dessus de la lanterne. Automatisé en 1996, et alimenté en électricité par des panneaux solaires ; le phare est géré par la Trinity House depuis son "Operational Control Centre" de Harwich (Essex).
Avec une intensité lumineuse de 89 900 candela (cd), son optique émet 2 éclats de lumière blanche toutes les 13 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 3.1s + éclat 0.1s + obscurité 9.7s.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (37 km).
Le phare est peint en blanc. Il est équipé d’une corne de brume émettant 2 explosions toutes les 60 secondes.
En 2015, des ancrages en acier inoxydable ont été installés pour stabiliser les marches d’atterrissage menant à la tour

Infos


Nom et localisation Position Caractéristiques Hauteur focale Portée Structure Remarques
A 1580
8180
Les Hanois 49° 26.1´ N
2° 42.2´ W
2 éclats blancs période 13s 108 ft
33 m
20M Tour grise en granit Plateforme Hélicoptère

Caractéristiques

Pays Royaume-Uni
Région Iles Anglo-Normandes
Localisation Guernesey
Latitude 49° 26.1´ Nord
Longitude 2° 42.2´ Ouest
Année de construction 1862
Matériau de construction Béton
Constructeur James Douglass
Hauteur 36 m (118ft)
Élévation 33 m (108ft)
Portée 37 km (20M)
Feux 2 éclats blancs toutes les 13s
Aide sonore 2 coups strident toutes les 60s
Optique 4ème ordre
Visites Non
Gardienné Non
Automatisé Oui
Type Phare en mer
Accessibilité Difficile
Forme Tour conique
Opérateur Trinity House
Statut Actif
Codes ARLHS GUE-001 ; Amirauté A1580 ; NGA 8180

 

Localisation



Carte

 


Vidéos

Vue d’un drone

En approche


 

Haut de page



Portfolio